Communique du mois d'octobre

Publié le par Joie De Vivre à Gonesse

logo_pour_fond_blanc-2.jpg

 

Gonesse le 5 octobre 2011

 

Objet : COMMUNIQUE POUR LE GONESSIEN

 

Quand pourra-t-on parler d’une « Joie de Vivre » à Gonesse ?
Pour l’instant  impossible de chanter :

« Viens à la maison… » : Depuis l’implantation de l’entreprise « Sédifrais » les riverains du secteur sont importunés et pour eux, c’est plutôt :

« Sonnez les matines ! » Dès 4h, le ballet incessant des camions livrant les produits  à l’entrepôt les empêchent de rester  bien au chaud sous la couette !

Comment se fait-il que la Municipalité n’ait pas anticipé ce problème ?  La taxe professionnelle rapportée par cette société en vaut-elle la chandelle ? Combien de Gonessiens ont été embauchés par la direction ?

Les  mêmes questions vont-elles se répéter avec l’arrivée de l’enseigne « Leroy Merlin » dans le même  secteur?

Après les nuisances aériennes voici les nuisances routières !?

« Il n’y a plus d’après… » : Pour notre marché dans le centre ville ? Pour parler franc, ce dernier ne va pas fort, pour ne pas le qualifier de moribond ! Au lieu de se pencher sérieusement sur une réelle relance de ce lieu convivial pour les chalands, la RUMEUR nous laisse supposer l’arrivée d’une supérette « CASINO »…

Une façon supplémentaire de «tuer» les petits commerces dans la rue principale.

Sans compter les problèmes futurs de saturation du parking de la Mairie déjà bien encombré !

 « C’est toujours…la même chanson » : L’intercommunalité revient comme un éternel refrain, mais avec ses variations !

Le Maire a enfin programmé un débat public suite à nos demandes répétées. Nous aurions en théorie le choix soit  pour une adhésion  à «Val de France» (4 communes : Sarcelles, Villiers-le-Bel, Garges-lès-Gonesse,  Arnouville), secteur très endetté, pauvre et à problèmes, soit  pour «Roissy Porte de France». (18 communes) secteur quant à lui très avantageux sur le plan financier.

Certes entraider les «amis»  de «Val de France» est une bonne action en soi. Mais le faire au détriment des contribuables de notre localité qui risqueraient de voir augmenter leurs impôts locaux de façon substantielle, cela mérite réflexion, à notre avis.

 Dans le prochain «Gonessien» , un questionnaire à remplir pour faire état de votre choix, puis à retourner en Mairie  vous sera proposé.

Tout cela nous mènera à la mi-décembre, et nous aurons les résultats en début d’année prochaine.

Mais alors comment justifier la mission de conseil et d’assistance fiscale et financière confiée il y a quelque temps déjà au nouveau Cabinet Michel Klopfer ?

Cette tâche ne concerne que «Val de France» et non les DEUX Intercommunalités ! 

Cela atteste bien que le choix du Maire est déjà fait.

 La consultation des administrés n’est qu’une simple formalité pour lui !

« Et si l’on chantait » : L’espace Jacques Brel a servi dernièrement de salle à une réunion politique pour les candidats aux primaires du Parti Socialiste, avec retransmission sur écran géant du débat télévisé, du 28 septembre dernier. Quel a été le coût de cette soirée pour les habitants de la Ville ? 

« Et maintenant… » : A vous de vous forger votre avis personnel ! Nous essayerons toujours d’œuvrer pour votre bien à tous, mais ceci n’est pas évident sans votre soutien.

Claude TIBI et Marie-Dominique MAISONNIER

  Conseillers Municipaux

www.joie-de-vivre-a-gonesse.com

 

Publié dans Conseil municipal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article