Vers quelle communauté de commune doit-on se diriger?

Publié le par Joie De Vivre à Gonesse

tibi3.jpg

 

 

 

 

COMMUNIQUÉ de PRESSE

 

 

 

 

 

 

 

 

Claude Tibi

Conseiller municipal de l'opposition

 

  Que de temps et d’argent perdu pour les Gonessiens. L’opposition que je représente a depuis le début du mandat – Mars 2008 – proposé que notre ville rentre dans la Communauté de Communes de "Roissy Porte de France" –.


  Un audit financier comparatif, établi par un cabinet privé, a été  fait en 2009 pour que l’on puisse choisir la communauté qui serait préférable pour notre ville ("Val de France" ou "Roissy Porte de France"). Et c’est vers Roissy que s’orienta le meilleur choix pour notre ville. Malgré cela, notre Maire s’entête à se diriger vers la communauté urbaine de Sarcelles – Villiers-le-Bel – Garges-les-Gonesse  qui comme chacun le sait est la plus endettée du département. Même avec un esprit de solidarité, nous n’avons pas vocation à nous "enfoncer" encore plus en augmentant le nombre de nos concitoyens en situation de précarité.


  Il est encore possible de choisir ce qui sera le bon choix pour Gonesse.Nous regrettons qu’il n’y ait pas eu de concertation publique pour informer nos concitoyens des avantages à choisir Roissy plus qu’une autre communauté. Alors que les villes d’Écouen et de Goussainville adhèrent à Roissy, et que la ville de Bonneuil s’oriente sur Roissy ou le Bourget.


  Nous demandons au plus vite la tenue d’une réunion publique afin d’informer et consulter les habitants sur un choix aussi important pour l’avenir de notre commune, sachant qu’une majeure partie de la population ainsi que des élus de la majorité souhaitent rejoindre la communauté de communes "ROISSY PORTE de France".

  Encore une fois notre démocratie est bafouée pour servir les intérêts d’une politique politicienne et non l’intérêt de nos concitoyens.


  Notre maire ne serait-il pas le maire de tous les Gonessiens ?


La question est posée : pour qui travaille-t-il ?

Publié dans Information

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article